Covid-19 : où en est la réforme des retraites ?

Nous sommes nombreux à nous poser la question : la réforme des retraites survivra t-elle au coronavirus ? Après avoir résisté à de longues semaines de grèves à la SNCF et à la RATP, il semblerait cette fois qu’elle soit temporairement suspendue.  En effet, en vue des circonstances actuelles, le gouvernement a choisi de mettre plusieurs projets de côté afin de pouvoir se concentrer sur la gestion de la crise du Covid-19.

Mais mis de côté veut-il dire abandonné ? Il semblerait que non.

Petit rappel : en quoi consiste la réforme des retraites

Le système de retraite français a fait l’objet de nombreuses réformes fortement constatées depuis 1990. Le premier ministre français a récemment présenté une nouvelle réforme. Cette nouvelle réforme des retraites de 2019, est un projet d’instauration d’un système de retraite universel fonctionnant par points et remplaçant les 42 régimes actuels. Elle a été approuvé début mars en première lecture à l’Assemblée nationale. Malgré le fait qu’elle est sujet à de nombreux débats, le gouvernement prévoyait l’adoption du projet de loi cet été 2020. Cette adoption devait se faire de force à l’aide de l’article 49.3 de la Constitution, permettant de faire passer un texte sans vote

En raison de la crise sanitaire que nous traversons actuellement, il semblerait que cette réforme sociale du quinquennat se retrouve en “attente”.

Covis-19 : une réforme des retraites temporairement suspendue mais pas abandonnée

Pour l’instant, nous ne pouvons pas affirmer avec certitude le maintien ou non de la réforme des retraites. Cependant, plusieurs politiciens nous ont apporté leurs opinions sur le sujet. 

Le 3 avril dernier, notre premier ministre Edouard Philippe s’est exprimé sur TF1. Il a notamment expliqué que dans les circonstances actuelles, l’heure n’est plus aux désaccords. C’est pour cette raison qu’il affirme que plusieurs réformes doivent être mises de côté pour l’instant. 

« Nous devons suspendre au maximum les désaccords. Le chef de l’Etat a demandé une union nationale. Il a annoncé la suspension d’un certain nombre de réformes qui n’ont plus lieu d’être dans la situation actuelle. » Edouard Philippe 

De plus en plus de voix, qu’elles soient issues de l’opinion publique ou au sein du gouvernement lui-même, n’hésitent pas à célébrer l’enterrement de ce projet de loi.
Mi-avril dernier, Gilles Le Gendre, chef de file des députés LREM, avait notamment jugé que “Si elle empêche le pacte républicain de se conclure après la crise sanitaire, la réforme des retraites devra être mise de côté”.
A la suite de ça, le 19 avril, François Bayrou est venu en rajouter une couche en expliquant que la réforme des retraites devait être “écartée”. Pour le président du Modem : “Il est très important que l’on ne mette pas des mines sur la table durant toute cette période”.

Pour conclure sur ce sujet, il semblerait qu’après avoir résisté à une grève massive des transports publics, la réforme des retraites ne survivra pas au Covid-19. La députée LREM Cendra Motin précise alors que certaines avancées sociales seront peut-être conservées, mais que les projets de loi adoptés en première lecture à l’Assemblée nationale seront vraisemblablement abandonnés.
Le gouvernement a donc fait le choix de se concentrer exclusivement sur la gestion de la crise sanitaire et économique que cause le virus. Cela ne veut pas dire pour autant que la réforme des retraites va être totalement enterrée. Une fois la crise sanitaire terminée, même si ce projet de loi venait à être écarté, le sujet de l’équilibre financier du système de retraites reviendrait forcément sur la table. 

 

Si vous aimeriez mieux comprendre le fonctionnement du système de retraite en France, je vous invite à lire notre article Comment fonctionne le système de retraite français ?

Contact Us

We're not around right now. But you can send us an email and we'll get back to you, asap.

Not readable? Change text. captcha txt