Ce site est un service privé payant d’information et de renseignement distinct des marques et des services publics non-rattachés à ces derniers

Les contrats d’assurance habitation

Que couvre l’assurance habitation ?

Un contrat d’assurance habitation est généralement divisée en six parties :

  • Le logement : Une maison et toutes les structures annexes, comme un garage.
  • Les autres structures : Toute structure autonome comme un abri d’auto qui n’est pas rattaché à la maison. 
  • Les biens personnels : Cette garantie couvre la réparation ou le remplacement d’effets personnels ou de biens volés ou endommagés dans le cadre d’un sinistre couvert partout dans le monde.
  • Les frais de subsistance supplémentaires : Parfois appelée clause de perte d’usage, elle permet de couvrir le coût d’un déménagement temporaire dans le cas où la maison est inhabitable en raison de travaux de réparation.
  • La responsabilité civile : Cette garantie couvre les frais liés aux blessures d’un tiers sur les biens de l’assuré (ou à l’extérieur de celui-ci).
  • Les paiements médicaux : Couvre les frais médicaux engagés sur la propriété par ceux qui ne sont pas inscrits comme résidents du ménage, sans égard à leur faute.

Franchises et assurance habitation

Il existe des différences importantes entre les franchises d’assurance automobile et les franchises d’assurance habitation. Dans le cas de l’assurance habitation, votre franchise est déduite de votre indemnité. Si votre cuisine prend feu et subit des dommages matériels d’une valeur de 5 000 € et que votre franchise est de 1 000 €, vous recevrez 4 000 € et serez responsable de couvrir le montant restant.

Pourcentage par rapport aux franchises d’assurance habitation en euros

Les franchises peuvent être en euros ou en pourcentage. L’exemple ci-dessus d’un incendie dans une cuisine serait considéré comme une franchise en euros. Pour une franchise en pourcentage, la valeur monétaire est dérivée d’un pourcentage de la couverture de votre logement. Par exemple, si votre logement est évalué à 350 000€ et que votre franchise pour le vent et la grêle est de 1 %, votre franchise serait de 3 500 €.

La valeur de rachat réelle par rapport au coût de remplacement

La plupart des compagnies d’assurance vous rembourseront les réclamations de biens personnels par l’entremise de la valeur de rachat réelle. La valeur de rachat réelle est le montant d’argent qu’il en coûterait pour remplacer un bien, en tenant compte de la dépréciation. Ce processus d’évaluation est habituellement géré par le service des sinistres d’une compagnie d’assurance, par l’intermédiaire de ses experts en sinistres.

Vous pouvez modifier votre contrat d’assurance pour vous rembourser en fonction de la valeur à neuf de vos effets personnels avec un avenant. Ce que nous expliquerons dans la deuxième partie.

Assurance habitation ou assurance contre les risques ?

Tout comme l’assurance hypothécaire (aussi connue sous le nom d’assurance hypothécaire privée ou PMI aux Etats-Unis), l’assurance contre les risques est habituellement exigée par votre prêteur lorsque vous achetez une maison. Mais contrairement au PMI, l’assurance risques n’est pas un contrat d’assurance distincte en d’autres termes, elle fait référence à la partie de votre contrat d’assurance habitation qui protège la structure de votre maison contre certains dangers comme le feu, la foudre et le vent. En raison de l’intérêt financier que le prêteur financier a dans votre nouvelle maison, il est dans son intérêt que la propriété soit protégée contre les dommages ou la destruction potentiels.

En France il existe un contrat très utile qui vous facilitera la vie. Il s’agit de l’un des contrats les plus souscrits par les français : le contrat d’assurance multirisques habitation. Il vous permet de bénéficier de nombreuses garanties et d’ainsi pouvoir protéger votre patrimoine familial (habitation et mobilier) en cas de sinistre, responsable ou non.